Même si le CES n’a pas encore officiellement commencé, quelques constructeurs commencent à lever le voile sur leurs prochains produits. Cette nuit ça été le cas pour la marque qui a commencé la semaine en grandes pompes !

Déjà présent dans le secteur des ultrabooks avec son Aspire S3, Acer ne compte pas s’arrêter là puisque il vient de dévoiler un second (le successeur ? ) de la marque. Il se nomme Aspire S5 et compte bien en ravir plus d’un.

Avec le Aspire S3, Acer avait déjà frappé fort. Il avait entre autre délaissé la mémoire SSD pour arriver à un prix ultra compétitif. Ici, on dirait bien que le S5 est de plus haute gamme même si le prix nous est encore inconnu.

Toujours doté d’un écran de 13,3 pouces, le nouveau ultrabook est cependant plus fin (l’ordinateur le plus fin du monde je crois) avec ses 15 mm seulement (pour rappel, le actuel fait 17 mm au plus épais ! ). Mais ce n’est évidemment pas la seule nouveauté. En plus de cette finesse extrême, le laptop sera équipé d’une prise Thunderbolt (prise très haut débit inauguré par Apple sur les MacBook), d’une prise USB 3.0, un lecteur de carte SDHC ainsi qu’une sortie HDMI. C’est bien ces éléments qui pourraient faire du tord à Apple et son Air puisque celui-ci souffre de manque de connectivité (même si cela s’est amélioré depuis le nouveau modèle). Et, encore une fois inspiré par Apple, toutes ces connectiques seront accessibles en abaissant une sorte de trappe (comme sur le premier ).

Contrairement au S3, Acer a choisi pour le S5 le SDD et non le disque dur pour un gain de poids mais aussi de vitesse. Le processeur utilisé sera bien sûr du Intel mais pas n’importe lequel puisqu’il devrait être équipé du dernier (qui n’est pas encore sorti) Ivy Bridge. C’est pourquoi l’ultrabook ne sera pas commercialisé avant le deuxième trimestre 2012.

Pour les anti-Apple, je m’excuse déjà de comparer cette gamme de portables avec le MacBook Air mais puisque celui-ci est la référence (mais peut-être plus pour longtemps), je ne vois pas comment passer à côté.

Je n’ai plus qu’une seule chose à dire : on dirait que ce CES commence plutôt bien, et que, comme je l’espérais les ultrabooks sont bel et bien au rendez-vous !

Articles relatifs

Tags