Je n’en ai pas encore parlé ici mais c’est cette semaine que s’est déroulé le salon annuel du MWC (Mobile World Congress) à . Lors de ce salon, tous les constructeurs (ou presque, pas Apple évidemment) dévoilent leurs nouveaux téléphones mobiles ainsi que leurs tablettes depuis la sortie de l’iPad. En gros, ce salon est consacré à tout ce qui touche à la mobilité (au niveau high-tech bien sûr).

Malgré une année 2011 difficile, HTC était bien présent au MWC édition 2012 et y a présenté sa toute nouvelle gamme de en adoptant une vision totalement différente du marché. En effet, plutôt que de sortir des dizaines de modèles sur l’année, HTC s’est contenté de trois appareils reprenant le même noms à une lettre près. Je m’explique.

La gamme de ces nouveaux smartphones est appelée « One ». Et c’est tout. La seule différence entre les modèles sera d’une lettre : X, S et V. Chaque lettre représente un donc smartphone, du plus haut de gamme au moins haut de gamme. Je vais reprendre assez birèvement les caractéristique des trois modèles en partant du plus puissant pour finir par le moins puissant des trois.

 

Le HTC One X

Le X de chez HTC représente cette année le haut de gamme de la marque. Celui-ci est équipé de processeur Tegra 3 de 1,5 Ghz de chez nVidia (quad-core + un coeur complémentaire pour les petites tâches), d’un giga de RAM ainsi que de 32 Gb de mémoire interne. HTC semble avoir opté pour la technique d’Apple : ne pas accepté l’extension de mémoire via carte micro SD. C’est la cas aussi au niveau de la batterie puisque celle-ci ne sera pas amovible. C’est un écran de 4,7 pouces avec une résolution de 1280×720 recouvert du Gorilla Glass devenu très répandu sur les smartphones et tablettes récemment. Niveau appareil photo, HTC a choisi un capteur de 8 mégapixels mais avec un double opturateur pour permettre la prise de photo pendant que l’on film.

L’OS embarqué est bien sûr Android 4.0 Ice Cream Sandwich mais, il fallait s’en douter, avec la fameuse surcouche Sense 4 de HTC. Et comme vous pouvez le voir sur l’image, le HTC One X est accompagné de la technologie Beats Audio que l’on retrouvait déjà sur un des Sense.

Côté prix, il se trouve dans la moyenne (peut-être même un peu moins cher que la concurrence) avec 549 euros sans abonnement.

 

HTC One S

Avec le One S, HTC propose un smartphone moins puissant mais qui conviendra à beaucoup surtout à un prix qui est forcément inférieur au haut de gamme (100 euros de moins que le X, soit 449 euros nu). Celui-ci est équipé d’un processeur dual-core de 1,5 Ghz de chez Qualcomm (le SnapDragon S4 pour les connaisseurs) ainsi qu’un giga de RAM. Le S hérite du même capteur que son grand frère et sera capable de faire les même photo que le One X (avec peut-être un temps de capture plus long dû au processeur moins puissant).

Une des grosses différences par rapport au haut de gamme de chez HTC se trouve au niveau de l’écran. En effet, celui-ci fait 4,3 pouces (je trouve ça mieux qu’un 4,7 pouces personnellement) mais avec une résolution bien plus basse puisque de 540×960 ! Ici aussi, le revêtement Gorilla Glass est appliqué.

Pour faire fonctionner le S, vous aurez besoin d’un micro SIM mais toujours pas de micro SD puisqu’il n’y a pas d’accès. Les 16 Gb embarqués devront donc vous suffire. A noter que lui aussi est doter de la technologie Beats Audio ainsi que d’Android 4.0 ICS.

Tout cela sera embarqué dans la coque unibody faite en métal ultra résistant (quatre fois plus que l’aluminium anodisé selon eux) de 7,9 mm d’épaisseur !

 

HTC One V

Avec le One V, HTC n’oublie pas les plus petites bourses. En effet, sans abonnement, le petit smartphone du constructeurs taïwanais ne coûte « que » 289 euros ! Evidemment, les caractéristiques sont bien en dessous des deux autres et c’est bien normal. Par contre, Le V tourne aussi sous Android Ice Cream Sandwich et ça c’est une bonne chose que l’on a pas l’habitude de voir sur un plus bas de gamme !

Un peu partout sur la toile, on qualifie déjà ce smartphone du nouveau Legend puisqu’il hérite plus ou moins de son design avec le bord inférieur qui est un peu recourbé.

Au niveau du processeur, il est équipé d’un Qualcomm de 1 Ghz simple coeur avec 512 Mb de RAM. Son écran est un 3,7 pouces avec une résolution de 800×480. Contrairement à ses grands frères, le V permet l’ajout de mémoire via carte Micro SD (et heureusement puisqu’il n’a que 4 Gb dans le ventre). En plus de cela, il dispose d’un appareil photo de 5 mégapixels accompagné d’un flash LED et peut filmer en 720p (1080p pour les deux autres).

Sinon, il reste dans la lignée des X et S puisque le V est lui aussi équipé de la fameuse technologie Beats Audio dont HTC est si fière de proposer !

 

Mon avis sur cette gamme HTC

Après vous avoir présenté les trois nouveaux modèles du constructeurs HTC, il est impératif que je vous donne mon avis personnel là dessus (et vous pouvez faire de même via les commentaire d’ailleurs).

Pour faire court, je trouve que cette tactique de proposer une gamme réduite mais qui pourra plaire à tout le monde et surtout tous les budgets est très bonne. Je trouve cela beaucoup plus facile de s’y retrouver et cela donne envie d’acheter. L’année passée, la tactique est totalement opposée à celle-ci en offrant une gamme beaucoup trop grande qui compliquait fortement le choix du client. Je dirais même au risque de me faire rabrouer que cette tactique est similaire à celle d’Apple mais en mieux puisque les bas gammes ne sont pas d’anciens modèles comme Apple le fait avec le 3GS et le 4 toujours en vente.

Une chose que je trouve malheureuse par contre est la taille de l’écran qui est automatiquement liée à la puissance du téléphone. En effet, on retrouve toujours les « petits » écrans sur les bas de gamme tandis que les grands sont réservés aux hauts de gamme. Personnellement, je me vois mal sortir une dalle de 4,7 pouces et pour moi le maximum est 4 pouces (voir 4,3 si les bords ne sont pas larges). Malheureusement, aucun constructeurs ne propose cette taille d’écran avec un Tegra 3 par exemple. Et il semblerait que HTC n’y a pas songé non plus. C’est bien dommage est j’espère fortement que cette course à « qui à la plus grosse » va vite s’arrêtée !

 

 

 

Articles relatifs

Tags